Rehaussement du pont de la RD 60 sur la Moselle

Get the Flash Player to see this player.

 
Détail du vérinage du tablier de 200m de long
Parmi les opérations du XIIème Contrat de Plan (2000-2006) figure le rehaussement des ponts sur la Moselle.

L’objectif est de favoriser le transport fluvial par conteneur, sur la Moselle à grand gabarit.

Dix ouvrages ne présentaient pas les caractéristiques géométriques requises. Trois d’entre eux ont été démontés pour des raisons de sécurité.

Le pont de la RD60, franchissant la Moselle à hauteur de la commune d’Uckange, est le premier des sept ouvrages restant, à être rehaussé.

Objectifs de l’opération

Le pont avant rehaussement - 17.8 ko
Le pont avant rehaussement

La Moselle fait partie du réseaux fluvial européen à grand gabarit, la partie française relie Neuves-Maisons à Apach.

Le trafic actuel est de l’ordre de 10 millions de tonnes. Celui-ci est constitué principalement d’importations et d’exportations en provenance et à destination des ports maritimes d’Anvers et Rotterdam.

Cependant le développement du trafic se heurte à des difficultés liées à la hauteur libre insuffisante des ponts sur la partie française de l’itinéraire :
- passage difficile des bateaux en période de moyennes et de hautes eaux, empêchant notamment le transport de conteneurs,
- accidents, chocs de bateaux sous le pont d’Uckange.

Le rehaussement de ce pont permet donc le développement et la sécurisation du trafic commercial.

Une fois réalisée, l’opération de rehaussement des ponts de la Moselle permettra de dégagerune hauteur libre de 5.25m, au dessus de la ligne d’eau de référence N’5 [*]à l’aval du port de Frouard.
Ainsi les porte-conteneurs pourront ciculer chargés de deux couches toute l’année et de trois couches sous certaines conditions.

Cette opération globale est cofinancée au titre du CPER 2000-2006 par l’État, la Région et le Conseil Général 57.

Les travaux de rehaussement du pont de la RD 60

évolution du chantier
ouvrage principal rehaussé et repeint - 334.1 ko
ouvrage principal rehaussé et repeint
travée démolie et reconstruite - 352.5 ko
travée démolie et reconstruite

Le CG 57, propriétaire de l’ouvrage, met à disposition de VNF le pont pour la durée de l’opération de rehaussement. VNF assure donc la maîtrise d’ouvrage, l’Arrondissement Etudes et Grands Travaux est chargé de la conduite d’opération.

Le marché de travaux a été notifié en décembre 2006 au groupement d’entreprise Berthold/Eurovia. Le montant de ces travaux s’établit à un peu plus de 2 M€ TTC.

Le délai global du chantier est de neuf mois, du 19 février au 15 novembre 2007. Il nécessite une coupure de la circulation et la mise un place d’un itinéraire de déviation du 19 mars au 7 août. Les travaux comportent les phases suivantes :

  • Travaux de dévoiement des réseaux divers (eau potable, gaz, téléphone),
  • travaux de rehaussement de 55 cm du tablier de 200 m de long,
  • mise en place d’un rideau de palplanches au pied de deux piles pour les protéger d’un choc éventuel de bateau,
  • reconstruction d’une travée (travée de décharge en rive droite),
  • rectification du profil en long des rampes d’accès pour intégrer la rehausse du tablier.

Le Conseil Général a réalisé la protection anticorrosion et la mise en peinture de la structure métallique pendant la durée de la coupure de la circulation, ainsi que quelques travaux de remise en état.

[*] hautes eaux dépassées en moyenne 5 jours consécutifs par an

Plan du site   |     |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est