D. Darse - ... - Ducroire

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Z K - Pas de mots dans cette lettre U - Pas de mots dans cette lettre X  - Pas de mots dans cette lettre Y  - Pas de mots dans cette lettre

Darse : Bassin portuaire pourvu de quais, généralement perpendiculaires à la voies principale.

(GIF)

 


Débâcle : Rupture des glaces d’un cours d’eau gelé. On dit que la rivière débâcle.

(JPEG)

 


Débit : Volume d’eau passant par une rivière, en une seconde. Le débit est un paramètre important qui caractérise la situation hydraulique de la rivière (étiage, crue, etc...).


Débit reservé : Débit minimal éventuellement augmenté par des prélèvements autorisés sur les cours d’eau influencés.


Déblai : Mouvements de terre consistant à enlever des matériaux pour abaisser le niveau du terrain.


Débouquement : Voir embouquement.


Déchirage : Destruction d’un bateau.

(GIF)

 


Déchargeoir : La plupart des canaux sont alimentés par de petites rivières qui, lors des pluies font monter le niveau du canal et peuvent occasionner de graves désordres. On construit donc des ouvrages de décharge permettant de débarrasser automatiquement les biefs de l’excès d’eau amené par le débordement des rivières. Voir également déversoir et épanchoir.


Déclaration de chargement : Document délivré au transporteur pour déclaration du tonnage transporté et servant à l’établissement de statistiques et à la perception des péages. Souvent appelé laissez-passer ou volet B.


Déclaration d’Utilité Publique (DUP) : Acte administratif représentant la phase préliminaire d’une opération foncière projetée par une personne publique. La DUP permet d’acquérir, au besoin par voie d’expropriation, les terrains d’emprise nécessaires au projet. Dans le cas du projet Seine-Nord, la DUP est prononcée par décret au Conseil d’Etat.


Défenses : Sortes de ballons en matière souple servant à protéger la coque contre les chocs.

(GIF)

 


Défense de berge : Voir protection de berge.


Defluent (format PDF - 112.7 ko) : Chenal se séparant du cours d’eau principal sans restitution. Voir restitution.


Délai de planche : Délai, défini par convention, accordé au chargeur pour le chargement et le déchargement d’un bateau ou d’un convoi. Parfois appelé Starie.


Délaissé : Canal ou rivière où la navigation ne se fait plus mais qui peut encore conserver une fonction hydraulique et qui reste accessible aux pêcheurs.


Développement durable : Développement visant à concilier le développement économique et social, la protection de l’environnement et la conservation des ressources naturelles. "Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs" (rapport Brundtland - 1987).


Dérochement ou déroctage : Enlèvement des roches dans un chenal ou une rivière pour l’approfondir.


Déversoir : Ouvrage par lequel s’écoule le trop-plein d’un canal ou d’un réservoir. Un barrage comporte souvent deux parties : le déversoir, où seule l’eau s’écoule, et la passe, ou pertuis, destiné au passage des bateaux quand la hauteur d’eau le permet, ou au passage des glaces en hiver. Voir passe, déchargeoir et épanchoir.

(GIF)

 


Devise : Nom de baptême d’une embarcation.

(GIF)

 


Digue : Une digue peut avoir plusieurs fonctions différentes : contenir les eaux du canal lorsqu’il est plus haut que le terrain naturel, ou les eaux de la rivière en période de crue, ou alors protéger une rade ou un port des courants ou de la houle.


Documents de bord : Un bateau de transport de 38,50 mètres ou plus doit avoir à bord :
- le certificat d’immatriculation
- le certificat de jaugeage
- le permis de navigation
- le registre de visite technique
- le carnet des huiles usagées
- le certificat général de capacité du conducteur
- le permis d’exploitation
- un exemplaire du règlement général de police
- les pièces particulières, s’il y a lieu, à la navigation sur la voie empruntée
Le transport de matières dangereuses est assujetti à la détention de documents spécifiques.


Donneur d’ordre : Il achète le transport. C’est soit une entreprise industrielle ou commerciale, soit un professionnel de la logistique qui soustraite une partie de ses prestations auprès d’opérateurs fluviaux. Il est souvent improprement appelé chargeur.


Dragage : Le dragage du chenal navigable s’effectue à l’aide à l’aide d’une drague, engin destiné à enlever du fond le sable, le gravier ou la vase. A certains endroits, cette opération doit être renouvelée régulièrement pour garantir un mouillage (une profondeur disponible) suffisante.

(JPEG)

 


Duc d’albe : Pilotis permettant l’amarrage en bief, aux abords d’une écluse ou dans un port.

(JPEG)

 


Ducroire : Garantie par laquelle un courtier s’engage à payer au transporteur le prix du transport prévu, même en cas de défaillance du donneur d’ordre.


Plan du site   |     |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est