Plate-forme multimodale lorraine

Avec près de 10 millions de tonnes à l’écluse frontière d’Apach, la Moselle est une voie d’eau à grand gabarit majeure en France.

Son trafic repose essentiellement sur les importations de produits à destination de la sidérurgie et des centrales électriques et sur les exportations de céréales, filières qui lui garantissent une certaine stabilité mais qui ne sont pas celles qui connaissent les taux de croissance les plus élevés.

Carte Moselle : sites plate-formes Frouard, Metz, Thionville Afin de permettre le développement du trafic sur la Moselle en le diversifiant, la Direction interrégionale du Nord-Est de VNF a souhaité lancer une démarche destinée à permettre le lancement d’une ligne conteneurs à l’image de ce qui se fait sur toutes les autres voies d’eau à grand gabarit partout en Europe.

Conteneurs


Différentes études ont donc été inscrites au Contrat de Plan puis Contrat de Projet Etat-Région Lorraine afin de connaître le potentiel et de définir les besoins en matière d’installations portuaires.

Parallèlement à ces études, la DIR Nord-Est a mené à bien un ambitieux programme de rehaussement des ponts en aval de Metz afin de fournir la même qualité de service entre Metz et le Rhin et d’offrir la meilleure infrastructure possible aux utilisateurs de la voie d’eau.

Les études ont conclu à l’existence d’un potentiel justifiant du lancement d’une ligne conteneurs et à la possibilité d’un report modal qui permettra de contribuer à la désaturation de l’A31.

En effet, aujourd’hui la majorité des conteneurs lorrains empruntent cette autoroute afin de rejoindre le terminal ferroviaire d’Athus à la frontière belgo-franco-luxembourgeoise puis les ports de la Mer du Nord d’Anvers et de Rotterdam qui sont les portes d’entrées pour les conteneurs en Europe.


Des contacts réguliers ont eu lieu avec ces deux ports maritimes et des visites en Lorraine, en Belgique et aux Pays-Bas ont été organisées afin de permettre à chacun de s’exprimer sur le projet. La réaction a été à chaque fois très enthousiaste puisque ces zones portuaires sont saturées et demandeuses de zones multimodales capables de recevoir des flux massiviés de conteneurs dans leur arrière-pays.

Les
études techniques ont conclu qu’une plate-forme multimodale multi-sites était parfaitement adaptée aux particularités industrielles et économiques de la Lorraine et permettrait d’attirer le plus grand nombre de conteneurs en évitant au maximum les longs trajets sur les axes routiers et ferroviaires du sillon lorrain, axes relativement saturés.

Vue de la future plate-forme sur le site de Metz.
Vue de la future plate-forme sur le site de Metz.

Cette plate-forme s’étendra sur les trois ports publics de Frouard, Nouveau Port de Metz et Thionville-Illange et sera complètement aménagée d’ici une trentaine d’années avec des aménagements publics (infrastructures et développement des ports publics) et privés (entrepôts, entreprises) pour un investissement total de 245 millions d’euros HT.

Au vu de sa taille et de son coût, ce projet a été découpé en plusieurs phases et la première tranche fonctionnelle comporte un certain nombre d’aménagements destinés à permettre la mise en œuvre rapide (à horizon 2013) d’une ligne conteneurs et en s’appuyant sur un certain nombre de projets privés permettant de renforcer le développement des ports publics.

Les travaux pr
évus dans cette première tranche consistent principalement à créer ou renforcer les quais existants et les terres-pleins situés immédiatement en arrière afin de permettre, après la montée en puissance des lignes fluviales de conteneurs, l’accueil de trafics compris entre 15 et 30 000 conteneurs par an.

Adobe Flash Player est nécessaire à la visualisation de ce site.Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.


Le coût de ces travaux est de 27,919 millions d’euros HT, cofinancés par l’ensemble des acteurs publics lorrains et par l’Europe (cf. schéma de répartition).

Pour formaliser l’accord de tous ces partenaires, une convention cadre a été signée le 06 juillet 2011.

Schéma de répartition cofinancement


Plan du site   |     |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est