Foire aux questions

 

1/ Nous avons appris par le conseil départemental que la micro station d’épuration de l’autre coté du lac, derrière la digue, va être réhabilitée. Pourrions nous y raccorder la maison ? Est-ce techniquement possible ? Si oui, la VNF pourrait-elle prendre en charge l’opération ?

Réponse en cours de rédaction.

2/ Pourrions nous avoir des plans de la maison afin de les compléter par rapport aux travaux envisagés ?

Réponse en cours de rédaction.

3/ Pouvons nous implanter un chalet en bois qui nous servira de base d’accueil pour notre activité sur la dalle déjà existante dans le terrain ?

VNF n’émet aucune objection dans le cadre des aménagements sous réserve qu’ils respectent le cahier des charges et le périmètre définis. En revanche, le porteur de projet devra s’assurer de la compatibilité des aménagement projetés avec les règles d’urbanisme en vigueur sur le territoire. Dans le cadre de l’analyse des offres, VNF appréciera le projet uniquement selon les critères définis dans la consultation. Le candidat devra s’assurer en amont de la faisabilité urbanistique des projets en se rapprochant des services instructeurs et de s’informer de la nécessité de demander des autorisations d’urbanisme le cas échéant.

4/ Est-ce que les travaux de rénovation de la toiture de la dépendance sont bien prévus ?

Les travaux de réfection de la dépendance de la maison de la prise d eau de Bairon sont terminés. Le marché pour la toiture de la dépendance de la maison cantonnière du Barrage de Bairon sera lancé au second semestre 2019 pour des travaux en 2020.

5/ Pourriez vous nous informer sur le montant de la redevance ?

Le candidat doit calculer la redevance en consultant la décision fixant le montant des redevances domaniales 2019 publiée au BO de VNF : voir les tarifs domaniaux 2019

VNF n’est pas en mesure de communiquer de formules de calcul ou des montants estimatifs de redevance car cette dernière varie en fonction de la nature du projet et de l’occupation des différents espaces. En revanche, une permanence se tiendra le 18 septembre prochain (sur rendez-vous au 03 83 17 01 22) dans les locaux de l’UTI Meuse Ardennes à Charleville Mézières (2, avenue de Montcy Notre Dame 08000 Charleville Mézières) pour guider les potentiels candidats dans le calcul du montant minimal de la redevance au regard de leur projet

6/ Auriez vous des informations supplémentaires sur le chemin d’accès ?

Une convention de superposition d’affectations est en cours de négociation avec les communes concernées. Cette contractualisation permettrait l’ouverture à la circulation motorisée sur le chemin de halage.

7/ Nous avons appris qu’une coupe d’arbres était envisagée au bord du Lac par la VNF en fin d’année. Si c’est le cas, serait il possible de demander à décaler cette opération après les résultats de l’appel à projet ? Car cela pourrait nuire à notre projet d’éco-tourisme.

La digue latérale, au même titre que la digue principale, est un ouvrage classé au sens du code de l’environnement. A ce titre, l’entretien doit être réalisé par nos soins de manière très précise et réglementaire. La digue doit être intégralement accessible et visible - afin de réaliser des visites de contrôle. VNF doit sur ce point répondre aux obligations réglementaires imposées par la DREAL. C’est pourquoi, au dernier trimestre 2019, le contre- fossé et le talus de la digue attenant seront totalement rendus accessibles (travaux de broyage forestier). Les arbres menaçant la stabilité et la pérennité de la digue seront abattus. En revanche, les arbres sains seront préservés.

Plan du site   |     |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est